Des détails, toujours plus des détails

Voici un résumé de ce que j’emporte avec moi pour se long et (fort fort) lointain voyage :

  • un sac à dos de 70 L : plus pratique qu’une valise quand tu veux bouger souvent et surtout plus dans l’esprit Backpacker 
  • du high tech : ordinateur, téléphone, appareil photo. Histoire de pouvoir communiquer et garder des souvenirs
  • un guide : toujours utile pour connaitre les endroits sympa à visiter et les bons plans
  • des vêtements : ce n’est pas que l’idée de me mettre au nudiste me dérange mais  si je pouvais éviter ce serait mieux quand même
  • une paire de lunettes pour l’éclipse : chose à ne pas oublier comme ce n’est pas tout les jours que l’on peut assister à une éclipse, qui plus est à l’autre bout du monde
  • crème solaire, casquette, lunettes de soleil : c’est pas que le soleil tape fort par là-bas mais presque. Au moins question bronzage je serai servi
  • lampe, couteau, briquet : au cas où, une fois dans l’outback, je doive me faire cuir un serpent pour manger le soir (il parait que ça a le gout de lapin)
  • sac de couchage : après avoir mangé mon serpent, toujours dans l’outback, pouvoir dormir au chaud me parait plus agréable
  • une tondeuse (pas à gazon hein) : pour entretenir ma belle barbe
  • trousse à pharmacie et de toilette : pouvoir soigner ses petits bobos soi-même est quand même agréable. Et être propre est important, c’est pas parce qu’on est à l’autre bout du monde qu’il faut se laisser totalement aller non plus
  • un jeu de carte : se faire une belote avec nos nouveaux amis down under, ça n’a pas de prix
  • Xavier (un collègue de boulot et ami) : peut être utile en cas de crevaison sur mon futur 4×4 australien

Et voici ce que j’aimerais le plus emporter :

  • mes parents : pour pouvoir partager ça avec eux ou du moins une partie
  • mes amis : pour se faire de bons gros délires à l’autre bout monde
  • mon télescope : avec un ciel  aussi pur que dans l’outback, quel passionné d’astronomie ne rêverait pas de pouvoir faire moult observations la-bas. Mais ses 1m70 et 45kg ne me permettent définitivement pas de le caser dans mon sac.
Publicités

12 réflexions sur “Des détails, toujours plus des détails

  1. As-tu peser ton sac à dos ?

    Pour les fringues, tu peux utiliser l’astuce de la housse de rangement plastique sous-vide. C’est bien hermétique en cas d’humidité et ça divise par 2 ou 3 la place des vêtements dans le sac, ça protège des tâches, odeurs et autres et tes fringues ne vadrouillent pas par-ci par-là dans le sac.

    • ouia, je suis à 10kg en gros. Donc j’ai de la marge sur le poids mais la place se fait rare.
      Merci pour l’astuce, je vais voir pour essayer ça, j’en avais entendu parler mais je n’avais pas eu de retour sur leur efficacité.

        • J’avais oublié le pc et 2/3 trucs, du coup je passe à 12kg mais je suis tres étonné de la légereté de mon sac avec le tout, encore plus quand tu me dis que toi tu descend pas en dessous des 14 alors que t’a l’air d’etre un grand voyageur, enfin c’est pas pour me déplaire.

  2. On avait également emporté un jeu de carte mais on ne l’a sorti que deux fois en 6 mois !

    12 kilo c’est top ! Nous on avait pas réussi à descendre sous les 14-16 chacun tout compris !

    • le jeu de carte c’est pas ce qui tiens le plus de place donc ça va meme si on s’en sert pas beaucoup.

      Pour le poids c’est ce qu’on me dit, et de toute façon mon sac est plein de chez plein 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s