La pluie puis le soleil

L’aventure continue et sous la pluie pour ne pas changer.

Le parc national des Stirling Range : Et les montagnes sont apparues

Au milieu de plaines sans fins se dressent une petite chaine de montagnes de 65 kms de long. Son point culminant dépassant à peine les 1000 m d’altitude. J’avais prévu d’y passer 2 jours mais la pluie aura eu raison de moi à la fin d’une première journée harassante mais magnifique par ses paysages. 3 ascensions, 2 sommets les plus hauts du Sud-Ouest australien, 10 kms de montée infernale et une fin de journée qui se termine en escalade pour attendre le dernier somment prévu au programme. Le résultat, des paysages à couper le souffle, littéralement, malgré le temps brumeux voir même pluvieux.

Une petite chaine de montagnes mais bien costaude quand même.

 

Katanning : La ville au moutons

C’est la centre névralgique du sud-ouest pour le marché du mouton. C’est ici que tout se passe et ce depuis d’innombrables années. La ville a d’ailleurs de jolis bâtiments anciens. Et surtout, ce pourquoi je suis venu ici, le marché au moutons le plus grand de la région, qui va s’avérer finalement assez petit…

 

Denmark – Pemberton : La pluie, le brouillard, la forêt

Me voilà de retour sur la côte sauvage et surtout au milieu des forêts de géants du sud-ouest, des arbres allant jusqu’à plus de 60 mètres de haut.

Denmark d’abord, petite ville vallonnée sur les bords d’une rivière, agréable, pleine de verdure.

La suite se résume à une forêt composée d’arbres géants. Deux de ces arbres géants sont équipés de pitons et d’une plateforme au sommet, sommet situé à plus de 65m du sol. Aucune sécurité pour vous empêcher de chuter pendant l’ascension.

Un petit détour par le Point D’entrecasteux, une plage bordée de falaises de 60m de haut. Un endroit très impressionnant d’où on peut voir les baleines passer, mais pas cette fois, la saison ne commence que mi-mai.

Pemberton, un village à flan de colline, où se trouve juste l’un des 2 géants sur lesquels ont peu grimper, le Gloucester Tree de son petit nom.

 

 

Augusta – Margaret River – Busselton : Et le soleil fut

Le fait le plus marquant de ces derniers jours, le retour du soleil après plus une semaines de pluie.

En résumé :

Une côte propice au surf, parfois déchiqueté.

Margaret River, ville très agréable se trouvant au milieu de vignobles reconnus mondialement et aussi surpeuplée par les touristes.

Cap Lewin et Cap Naturaliste, les deux cap du coin, possèdent de bonnes petites balades et chacun son phare.

Busselton, elle possède la plus longue jetée de l’hémisphère sud il parait, 1,8 kms.

 

Voilà pour le moment, à bientot.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s