Le Belize

De retour de Cuba je prend direction Chetumal, ville frontalière avec le Belize. Arrivé sur place il me faut trouver un bus pour le Belize, une fois trouvé, à côté du marché local, plus qu’à attendre.Le passage de la frontière se fait sans encombre, questions habituelles ( pourquoi au Belize, Combien de temps, ou vous allez), et j’obtiens mon tampon ainsi que 10 jours pour visiter le pays.

Mon premier stop se fait à Orange Walk, petite bourgade du nord du Belize. Ici, et au Belize plus généralement, l’ambiance donne l’impression de se trouver sur une île des Caraïbes, musique reggae dans le bus, gens super avenant, »cool attitude », beaucoup de dialogues se font dans une langue créole. Tout pour nous faire penser qu’on ne se trouve plus en Amérique Centrale. Et ce changement est génial.

La ville est fait de pas mal de maisons en bois, elles sont très colorées. La plupart des champs autour sont utiliser pour la canne à sucre.

Après un tour rapide de la ville, me voila parti en bateau pour Lamanai, un site maya. Pas le meilleur que j’ai vu mais, toujours entouré de jungle, très agréable à visiter. Peu de bâtiments sont accessibles pour le moment, seulement 6, le reste étant toujours enfoui sous végétation.

Ensuite direction Belize City, ancienne capitale du pays et plus grande ville de celui-ci encore maintenant. Ici se mélange l’ancien et le nouveau, entre vieux bâtiments du début du vingtième siècle et récents immeubles. Les maisons et les anciens bâtiments donnent vraiment un style à part à ce pays comparé à ses voisins. Le fait aussi que la langue officiel y soit l’anglais y participe encore plus grandement.

Ma dernière étape dans ce pays sera à San Ignacio, petite ville dans les montagnes. D’ici on a accès à plusieurs ruines ainsi qu’à un parc national dans les montagnes. Seul les ruines m’intéresse dans ce coin ci .Manque de chance pour moi le site que je voulais visiter est fermé, la rivière qui doit être traversée pour y accéder est trop haute pour permettre cette traversée, étant à la fin de la saison des ouragans, pas étonnant que les rivières et les fleuves débordent.

Du coup je me rabats sur un autre site juste au dessus de la ville, rien d’exceptionnel, quelques ruines, 30 min et la visite est finie.

Maintenant direction le Guatemala pour des treks dans la jungle et sur des volcans.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s