Costa Rica – 2eme partie

Suite de mon périple avec la visite de quatre réserves ou parcs nationaux à la recherche d’animaux plus ou moins dangereux…

1ere étape : Cahuita et Manzanillo qui sont deux réserves de la biosphère. Elles se situent du coté Caraïbes, proche de la frontière avec le Panama. Ce sont des endroits assez peu touristiques pour le Costa Rica.

Les sentiers longent la côte avec parfois des incursions dans la jungle ce qui permet d’observer un peu la faune. On peut y voir les habituels singes, des paresseux, quelques serpents, des grenouilles très colorées, des écureuils et toute sorte d’oiseaux dont les fameux toucans. D’ailleurs, après les avoir cherché vainement à Manzanillo, je suis tombé sur un arbre en contenant plus d’une dizaine.

Quant aux plages, la plupart étaient désertes et assez jolies. De quoi prendre un bon bain tranquillement.

2eme étape : Le parc national Manuel Antonio se trouve sur la côte Pacifique. Ici on tombe dans le tourisme de masse. La petite ville est uniquement dédié à ça et lors de ma randonnée dans le parc, sur le premier kilomètre il y avait au moins un vingtaine de groupes, groupes d’une dizaine de personnes à chaque fois, ça vous met direct dans le bain….

Une fois dépassé tout ce petit monde j’ai pu me consacrer à l’observation des animaux. Malheureusement je n’ai pas vu grand chose, à part les singes habituels, quelques iguanes bronzant sur une plage, des ratons-laveurs et quelques papillons. Une plage était d’ailleurs fermée pour cause de présence de crocos, que je ne verrais pas malgré mes efforts de recherches.

3eme étape : Le Parc National Corcovado. Pour y accéder il y a plusieurs moyens. Moi j’ai choisi d’arriver en bus à Puerto Jimenez, une petite ville très agréable où des aras se baladent et dont les rues sont en terre (je vous dis pas la poussière).

Pour pouvoir randonner plusieurs jours dans le parc il faut réserver par email ou téléphone une place d’hébergement à la station de Rangers la Sirena, ce que je n’avais pas fait évidement. Je vais donc à l’office qui gère le parc national à Puerto Jimenez, et magie ils ont une place pour le lendemain soir mais pas pour le surlendemain, tant pis, au lieu de 3 jours ça ne sera que 2.

Maintenant plus qu’a trouver le moyen d’accéder à l’entrée du parc national et c’est assez facile, suffit de prendre un colectivo (minibus) qui me déposera à la fin de la route, encore 3,5 km à marcher sur la plage en compagnie de aras et me voilà à l’entrée.

Ensuite il suffit de suivre le sentier de 16 km, de traverser 2 rivières, de marcher en plein soleil et sous 35 degrés sur la plage pour arriver à bon port.

Durant cette marche j’en aurais profité pour apercevoir deux fourmiliers se promenant de branche en branche, des aigles, plusieurs familles de coatis cherchant à manger ainsi qu’un mal coati buvant dans une noix de coco au sommet d’un arbre, des papillons plus colorés les uns que les autres, des singes encore et toujours, quelques pecaris, des aras qui se chamaillaient.

Le soir, m’étant installé à la station de rangers, je suis parti en vadrouille sur les sentiers autour du camp. Pas vu de choses remarquables jusqu’à ce que je tombe sur un troupeau de pecaris se prélassant dans la rivière, me voyant arriver ils décidèrent ne pas bouger jusqu’à ce que je sois au milieu d’eux. Et puis ensuite, surement par pur coïncidence, ils se sont mis en marche dans la même direction que moi, évidement ne regardant pas au je marchais mais seulement ce spectacle amusant, je n’ai pas vu venir la grosse bébête au milieu du passage. Un joli croco qui a voulu essayer de me faire un « bisou » à la jambe. Une fois ce « bisou » esquivé chacun est reparti de son côté, moi plus vite qu’auparavant…

Maintenant direction le Panama pour la dernière partie de mon voyage.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s