Mes débuts en Islande

Et bien c’est parti pour 15 jours dans ce magnifique pays qu’est l’Islande avec trois co-voyageurs (Marie, Julien, Lola)

Avant d’atterrir première mésaventure, notre avion par avec 30 min de retard car certains passagers ont du descendre, l’avion étant trop lourd de 400 kg il fallait faire de la place. Deuxième mésaventure, on doit faire escale à Glasgow pour refaire le plein de l’avion… Après tout ça on arrive avec 2 heures de retard.

Descente de l’avion, il est 2h30 et surprise il fait jour. Il va s’avérer qu’il ne fera jamais nuit. C’est génial le camping en plein jour, avec le soleil à minuit..

Le temps de prendre notre voiture et c’est parti pour l’aventure.

 

1er jour :

évènement marquant : on s’est fait attaquer par une sterne, elle a donné des coups de bec à Julien. On avait surement du s’approcher trop pres de son nid, mais difficile de le savoir car on ne l’a pas vu.

Après cette péripétie direction l’ouest du pays et les chutes de Glymur, les plus hautes du pays (100m). En partant du pied nous sommes montés au sommet et la vue était vraiment impressionnante avec la neige sur les sommets environnants. Voulant passer de l’autre coté de la rivière, nous avons traversés, enfin seulement moi et Lola, l’eau qui arrivait parfois au genoux et qui était particulièrement froide, logique puisqu’elle vient de la fonte d’un glacier. Une expérience à la Man vs Wild…

Ensuite nous voila aux chutes de Hraunfossar et Barnafoss. Ici l’eau est d’un bleu impressionnant et une des chutes à la particularité de s’étendre en largeur et l’eau de sortir de terre pour former la cascade.

 

Et pour finir, Ytri-Alta ou la baie au phoques. Pas besoin de vous en dire plus sur ce qu’il y a à voir la-bas.

DSC05953

 

Il est 22h30 et on arrive enfin au camping. L’avantage du fait qu’il ne fait jamais nuit c’est que les journées sont longues et qu’elles permettent de voir beaucoup de choses mais ça fatigue..

 

Jour 2 :

Aujourd’hui c’est la péninsule du Snaefellsjokull. Volcan qui a inspiré Jules Verne pour un de ses fameux romans.

Le volcan est surmonté d’un glacier, très impressionnant. Nous nous sommes promenés dans un champs de lave avec vu sur ce glacier. Au retour nous nous sommes fait attaqués encore une fois par des sternes, mais pas de blessés à déplorés. D’ailleurs elles nidifient meme dans la cour de certaines maisons, ce qui posent pas mal de problèmes au habitants du villages qui se font eux aussi attaquer…

 

Après ces émotions nous avons visités quelques villages de pêcheurs avec les maisons assez colorées, bleu, rouge ou vert le plus souvent.

 

Jour 3 :

Nous arrivons dans le nord et passons quelques fjords assez magnifiques avec leurs sommets encore sous la neige.

DSC06208

Quelques petits villages sympa, dont certains nichés au fond de vallées superbes et avec des maisons en tourbe.

DSC06147

Le soir nous voila à Akuryeri, la « capitale » du nord. Le camping nous offre une vue sur les montagnes entourantes et l’occasion de sortir boire quelques bières locales dans un bar du centre ville.

 

Jour 4 :

Nous prenons la route pour Godafoss, des chutes assez jolies il parait. Erreur de route et nous parcourons quelques dizaines de kilometres dans une vallée au paysages sublimes.

DSC06235

Godafoss ou la chute des Dieux en français, nom venant du fait qu’un pretre aurait jeter tout les statues des divinités locales dans ces chutes pour laisse place au christianisme.

DSC06269

Maintenant direction Husavik pour voir les baleines. Nous montons à bord d’un ancien bateau de pecheur en compagnie d’une quinzaine d’autres personnes. La mer est assez remuante, des creux pouvant aller jusqu’à 2 m, c’était distrayant ma foi. La « chasse » à la baleine nous à prit 3 heures et après des début hésitant, et juste avant de repartir pour le port, nous avons pu assisté à la remontée en surface d’une baleine qui nous a saluée en sortant sa queue de l’eau….magnifique.

DSC06318

Jour 5 :

 

Premier arrêt de cette journée, un canyon en forme de fer à cheval (dont le nom m’échappe, il faut dire que les noms islandais sont tellement simple…). Au fond de se canyon, une étendue d’eau et quelques canards. En s’élevant un peu au dessus des arbres une vue magnifique s’offre à nous. Les deux bords du canyons sur les cotés, les arbres tapissant le sol et en fond des montagnes enneigées.

DSC06354

Après ce beau spectacle nous voilà en route pour Dettifoss, la chute la plus puissante d’Europe, atteignant 100 metres de large pour 60m de haut. Un spectacle surréaliste.

Une balade sur les rochers, au sommet des falaises surplombant cette chute offrira un paysage à coupé le souffle, entre désert de pierre, rivière  serpentant au milieu d’un canyon et montagne encore sous la neige.

DSC06409

Après l’eau voila les volcans. Krafla en particulier, avec ses fumerolles, ses champs de laves et son eau et sa boue bouillante. Un vrai régale pour les yeux mais pas pour le nez avec l’odeur de souffre omniprésente qui rappelle fortement celle d’oeuf pourri..

A bientot pour la suite de mes aventures en Islande.

Publicités

2 réflexions sur “Mes débuts en Islande

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s