Namibie, c’est fini

 

Mercredi 08 octobre 2014 : Départ à 7h pour aller au sources chaudes de Ai-Ais (oui, on a pas assez chaud en Namibie). On en profite pour longer le fleuve Orange qui fait la frontière entre la Namibie et l’Afrique du Sud, ça fait du bien de voir une rivière avec de l’eau et de la verdure.

Une fois arrivé à Ai-Ais, on se rend compte qu’on ne peut pas se baigner dans les sources, qu’il faut payer pour aller dans la piscine et que les sources d’eau chaude se résume à un trou où on voit de l’eau fumer…..Du coup direction le camp à Fish River Canyon, le 2eme plus grand canyon au monde. La reception du camp ressemble à une roadhouse américaine, avec de vieux véhicules des années 50 un peu partout dehors et même à l’intérieur du batiment, très original.

Jeudi 09 octobre 2014 : Départ à 7h pour le Fish River Canyon, la taille et la profondeur sont impressionnantes. Malheureusement seulement les marches de 4 jours sont autorisées du coup on ne fera que suivre le bord du canyon en voiture…Ce qui donne un petit aperçu du « monstre » mais laisse un arrière gout d’inachevé…

Il est 10h et on part déjà pour l’étape suivante, une forêt d’arbres bizarre, toutes les branches vont vers le haut et elle se termine par de « mini-palmiers ». Une fois sur place on se promene tranquillement au milieu des arbres avant d’aller assister au « mangé » des guépards. Guépards que l’on pourra caresser encore une fois juste avant leur goûter, vraiment génial.

Le soir on ira se faire un dernier resto avant de rentrer en France. C’était pas mauvais, pas cher et plutôt conséquent. Sur le retour, une vache à faillit faire finir notre voyage en cauchemar. Mais on l’évitera de justesse grâce à d’une belle manœuvre de ma part.. Dans un pays où on croise plus de kudus, orys et impalas il faut que ce soit une foutu vache qui soit au milieu de la route…Bref, à part une grosse frayeur et une anecdote de plus à raconter, pas de dégats à déclarer.

Vendredi 10 octobre 2014 : Réveil à 8h pour un départ à 9h, ça faisait longtemps qu’on avait pas fait de grasse matinée. Notre dernière étape se fera sur les bords du désert du Kalahari, encore plus rouge que le désert du Namib. On fera une petite dernière petite marche, pour pouvoir dire qu’on a mit les pieds dans ce fameux désert. Et voilà, c’est fini pour la Namibie.

Maintenant place au 24h de vols et attentes entre les différents aéroports pour atteindre Paris. Ensuite, on remets des sous de coté pour mieux repartir 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s