Premier Roadtrip en Nouvelle-Zélande

Et c’est parti pour une quinzaine de jours de road-trip.

On est vendredi 16 janvier, c’est 8h et je prend le bus pour 6h45 de trajet direction Napier, où Lucile, avec qui je vais voyager et qui a une voiture, m’attend. Une fois arrivé on passe au K-Mart pour acheter tout ce dont on a besoin, moi je me prend un tapis de sol et un coussin, histoire d’avoir un minimum de confort dans ma tente.

Et c’est parti pour les premiers jours.

La première étape sera Mahia Peninsula, une belle petite presqu’île, un peu vallonnée avec des falaises blanches et des collines jaunes….Malheureusement nous n’aurons pas le temps de l’explorer entièrement car la voiture se mettra à fumer un peu…Finalement rien de grave mais la visite est avortée…

Le jour suivant on s’enfonce un peu dans les terres, au milieu du Te Urewera National Park, le camping à un air de Jurassic Park. De belles collines vertigineuses, des fougères géantes, une rivière sympathique, quoiqu’un peu froide. Je me fais une joie de camper ici, en plus on est seuls et il y a la possibilité de voir des kiwis (oiseau emblématique de la Nouvelle-Zélande). Malheureusement, nous n’y resterons pas pour la nuit car Lucile à peur qu’on reste coincés ici s’il pleut car il y a 20km de piste avant d’arriver…… Bref on fini dans un camping 1h30 plus tard le long d’une route, il est 23h30…

Dimanche 18 janvier, on prend la direction de Tauranga, vers le nord, car demain on récupère 2 autres voyageurs, Noémie (française) et Leandro (Argentin). En chemin on passe aux Tarawera Falls, des chutes d’eau assez puissantes dont l’eau s’infiltre dans le sol avant de tomber de quelques dizaines de mètres. De là on se fait une petite marche jusqu’à un lac dont l’eau tire sur le vert. Le tout entouré d’anciens volcans et de forêt. On fini dans un campsite non loin de Waihi, avec une belle rivière entourée de plantes en fleurs et d’une forêt avec un ciel magnifiquement étoilé.

Aujourd’hui on récupère nos 2 nouveaux compagnons, il faut jouer au tetris pour réussir à tout ranger dans la voiture mais ça passe. On fait quelques courses et direction le même campsite qu’hier soir. On se trouve un coin pour poser nos tentes et ensuite on part se promener le long de la rivière en passant par quelques anciens tunnels miniers.

Le soir on observe le ciel étoilé et on repart en balade, cette fois on aperçoit tout le long du chemin des vers luisants, c’est super beau. Et une fois dans le tunnel, tout est illuminé, vraiment impressionnant.

Au matin on pars en rando, logiquement une rando de 3h max A/R pour monter au sommet de la colline du coin. Finalement il nous faudra 5h. La vue au sommet était agréable, la plupart de la marche c’est effectuée à l’ombre de la forêt. Sur le retour on se prend une grosse averse histoire de nous tremper un peu…

DSC04115

Mercredi 21 janvier, nous voilà en direction de Rotorua et sa zone volcanique. Moi je suis dans la voiture de Jeny car c’est vraiment limite à 4 dans la voiture de Lucile. Nous nous arrêtons au Mont Manganui pour avoir une vue de la baie et faire une petite marche.

Une fois à Rotorua, on part à la découverte de la ville. Dans le parc il y a plusieurs endroits où l’on peut voir des fumerolles, de la boue bouillonnante et des mares de soufre. On continu la balade en passant par le lac, assez imposant. Sur notre chemin, un «village Moari» avec sa maison collective où il est interdit d’entrer si tu n’es pas inviter. À pas mal de bouches d’égout on peut entendre l’eau bouillir, c’est assez impressionnant.

Il est temps d’aller se poser au campsite, en bordure d’un autre lac, entouré de forêt. Un très beau couché de soleil pour nous accompagner.

Au reveil on part direction la zone volcanique de Wai-O-Tapu.

Nous arrivons juste avant que le geyser explose, beaucoup moins impressionnant qu’en Islande, ça fait presque attraction avec un genre d’arène autour du geyser pour l’observer…..

DSC04253

Ensuite on fait le tour de la zone, c’est vraiment joli. On peu y voir des mares d’un jaune éclatant, des fumerolles, des lacs acides, un lac aux bords oranges et fumants, des points de vues parfois surprenant (un avec une centrale nucléaire en fond). Quand à l’odeur, elle est très soufrée.

L’après-midi on la passera entre différents lacs. Le Blue et le Green Lake, malheureusement par manque de soleil on ne verra pas trop ressortir les couleurs. Au finira au camping, dans le lac, à jouer au frisbee. Le soir verra Boris et sa voiture nous rejoindre…

DSC04415

Vendredi 23 janvier, la matinée sera passée dans une bibliothèque à recharger tout les appareils.

L’après-midi on va à un campsite vers le sud. On passera un certain temps dans une source d’eau chaude, très chaude même, environ 50 degrés. Au final on y reviendra même vers minuit, c’est vraiment magique avec la fumée qui monte devant nos lampes frontale et la cascade juste à coté. On en profitera pour se laver un peu, même si ça sent l’oeuf..

Le réveil se fera avec la chaleur du soleil, il est 8h30. On part direction Taupo, dans le centre de l’Ile du Nord. Un camping gratuit se trouve à seulement 3 km du centre ville. L’après-midi je partirais seul faire une petite rando de 20 km en passant par les Huka Falls, que des kayakisques avertis on descendu et dont l’eau est d’un bleu splendide. Je longe la rivière un petit moment, passant par le bush bien sec puis par un barrage pour arriver aux rapides, qui ne sont plus très rapides d’ailleurs, c’est plutôt une succession de piscines naturelles.

Dimanche 25 janvier, on se rend à Taupo pour se renseigner sur la Tongariro Northern Circuit, une rando de 42 km entre les volcans du Tongariro National Park, qui se fait en plusieurs jours. Malheureusement tout les campsites sur le trajet sont pleins pour les prochains jours et la météo se dégrade rapidement ensuite. Après plusieurs heures de recherches et discutions on opte pour la solution du camping sauvage…

L’après-midi sera passée entre les sources chaudes et le lac avec ses baies, ses rochers et son eau pas trop froide. En soirée on fait un stop à Taupo pour se boire une bonne bière en terrasse avec la vue sur le lac et les montagnes qui nous attendent en fond.

J-1 avant la rando de 2 jours. On range le campement et direction la ville pour faire les derniers préparatifs avant le départ. Malheureusement on apprend que la Bibliothèque est fermée, car le 26 c’est un jour férié dans la region d’Auckland. Du coup on galérera un peu plus pour tout préparer. Mais au final on y arrivera.

Dans la soirée on prend la route pour n’être qu’à 10 min du départ de la rando demain.

Jour J, mardi 27 janvier. Levé à 7h, on range tout, dépose les affaires dans des casiers, histoire de pouvoir les retrouver à la fin de la rando (parfois il y a des vols…). Il est 10h et il est largement temps de partir.

La première partie de la rando se fera à travers le bush, avec les volcans en fond. On s’arrête à la première hutte faire le plein d’eau et ensuite direction le début de l’ascension.

Sur le chemin on se pose au pied d’une cascade pour manger et se reposer un peu, 15 kg à porter c’est pas de tout repos.

La première partie de l’ascension se fait sans trop de soucis, et plutôt rapidement. Une fois en haut il se met à pleuvoir….On continu avec la deuxième partie de l’ascension et les k-ways sur le dos, vraiment casse pattes cette fois si. Mais une fois en haut, malgré un peu de pluie on a une belle vue sur un cratère d’un rouge vif. Et en contre-bas les lacs émeraudes, splendide. Là tu sais pourquoi tu est monté là-haut. Le temps de prendre quelques photos et se poser un peu pour admirer le paysage. Ensuite c’est parti pour la descente, la vue sur les champs de lave à perte de vue est agréable, un désert de pierres.

Finalement on s’approche de la 2eme hutte, Lucile qui était partie devant nous apprend que Boris s’est fait attraper par la Ranger de la hutte car il a trop parlé et elle a comprit qu’il faisait du camping sauvage (interdit ici). Pour qu’on ne se fasse pas attraper on décide de passer au large de la hutte. On attend Boris un peu plus loin. Il nous apprend qu’il du payer 56 dollars pour 2 places en tentes au prochain camp, 3h de marche, car au final la Ranger à aussi vue Lucile….

Nous, moi, Noémie et Leandro, continuons de marcher 30 min pour s’écarter de la hutte. On pose notre temps à l’écart du chemin avec une belle vue sur un volcan pendant que Lucile et Boris ont encore 1h45 de marche pour atteindre la prochaine hutte.

Après un repas de fameuses nouilles chinoises on se couche vers 21h30.

La nuit aura été froide mais la sortie de la tente est splendide avec le soleil se levant et le volcan et le paysage s’éclairant petit à petit. Malheureusement cela ne va pas durer car les nuages vont nous rattraper. Ce qui ne nous empêche pas d’arriver à la prochaine hutte, enfin presque car Lucile nous intercepte en chemin pour nous expliquer que Boris à encore merder, il a encore trop parlé. Maintenant le ranger c’est qu’il y a un groupe de 3 personnes, nous, qui ont fait du camping sauvage. Du coup on décide de se séparer le temps de refaire le plein d’eau et de passer la hutte. Moi je vais remplir les bouteilles pendant que Noémie et Leandro ne s’arrête pas. Tout se passe sans encombres…

La fin de la rando se résume à la traversée du bush entre les 2 grands volcans du parc. Le midi, juste au moment de manger une grosse averse s’écrase, juste le temps de monter une tente et se mettre dedans pour éviter d’être trempés et pouvoir manger au sec.

Sur la fin on se prendra encore 2 grosses averses histoire de bien finir tremper. Entre temps on passe devant une chute sympa et un dernier passage en forêt pour finir ce trek.

Au final ça aura été un belle rando, assez intense mais sans vraies grosses difficultés.

Maintenant place à la suite et direction le sud et Wellington. Je vais récupérer mon IRD, qui me permet de bosser, et chercher du boulot pendant quelques semaines avant le départ pour un nouveau road-trip sur l’Île du Sud entre mi-mars et mi-avril.

A bientot

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s