De Auckland à Wellington – Une longue descente le long de la Côte Ouest (2eme Partie)

Me voilà à New Plymouth donc. De là je prends le bus pour Palmerston North.

Je prends mes quartiers dans une auberge de jeunesse pour 2 nuits. Au programme de la journée, la visite de la Brasserie Tui dans un petit village. Cette brasserie existe depuis 1894 et si une partie de la production a été délocalisée à Auckland, ils produisent ici encore quelques bonnes bières. La visite me permettra d’en apprendre un peu plus sur le processus de fabrication de la bière et sur le pourquoi de cette marque. D’ailleurs Tui, c’est aussi et surtout un oiseau chanteur de Nouvell-Zélande.

Après la visite ils nous offriront une bonne bouteille de bière ainsi qu’un verre en souvenir.

Après avoir passé la matinée à la Brasserie je pars pour une rando d’une dizaine de km dans des gorges. Randonnée sympa, ça montait un peu trop parfois mais les points de vues sur les éoliennes et la route passant au milieu des gorges valaient le coup…

De retour à l’auberge, la bière cadeau de ce matin fera le plus grand bien après avoir eu bien chaud dans ces gorges.

Pour me déplacer entre mon auberge, la brasserie et les gorges j’ai fait du stop. Pas trop eu de soucis pour trouver du monde et l’avantage c’est qu’en discutant avec les gens qui m’ont prit j’apprends pas mal de choses. Par exemple, là j’ai appris que demain il y a une compétition de tonte de moutons à Masterton. Ça tombe bien c’est dans la direction où je vais.

Me voilà donc à Masterton, venu en stop et prit par une gentille dame qui m’a apprit qu’il y avait un marché géant à Martinborough dans quelques jours…

Le temps de poser ma tente au terrain de camping et je pars pour cette fameuse compétition de tonte, les Golden Sheers, la plus grosse compétition de tonte de moutons de Nouvelle-Zélande. Et on sent le professionnalisme, une belle estrade, des écrans au dessus de chaque concurrents, des juges qui ne rigolent pas, un speaker qui met l’ambiance, une retransmission télé et tout un tas de catégories différentes pour la tonte de moutons….

Moi j’assisterais à la compétition des vétérans, des jeunes et celle regroupant tout le monde. Le principe, en fonction de la catégorie, les compétiteurs doivent tondre plusieurs moutons (2 pour les vétérans et 5 pour les jeunes). Celui qui marque le moins de points a gagné. Les points regroupent le temps mit pour tondre plus les pénalités (si c’est pas bien tondu, si le mouton est coupé).

Au final c’est assez original comme compétition et on sent le mouton quand ont sort de la salle.

Le lendemain de cette compétition je me rends au marché de Martinborough dont la dame m’avait parlé. Grand marché effectivement, qui a lieu seulement 2 fois par an. Ici beaucoup de bric et de broc, des stands de bouffe, de vêtements, de plantes, de choses faites mains. Le tout sous un beau soleil, ça passe la matinée.

On est le 8 mars et me revoilà à Wellington. Sur le trajet, j’apprends que du 12 au 15 mars il y a un festival de Montgolfières à Masterton (décidément il y a pas mal de choses qui se passe là-bas). De quoi m’occuper jusqu’au 15 mars, date à laquelle je prends mon ferry pour l’ile du sud.

Après quelques jours à Wellington à pas faire grand chose me revoilà donc parti dans la région de Masterton. Mon premier stop sera Carterton, là où les montgolfières vont décoller le premier jour.

Il est 7h, il fait gris et le speaker annonce que le décollage est retardé à 7h45 à cause du temps pas top. Finalement, les montgolfières décolleront toutes ensembles, un très beau spectacle malgré les nuages. Le perroquet géant, invité d’honneur du festival, ne décollera, préférant rester tranquillement au sol cette fois-ci. Le vent sera tellement faible que les montgolfières feront du vol stationnaire pendant presque une demi-heure au dessus du site, de quoi apprécier encore plus.

Le deuxième jour ça se passe à Greytown, toujours dans les environs de Masterton. Et cette fois pas un seul nuage dans le ciel, une belle matinée bien froide. Le levé de soleil avec les montgolfières est splendide, les reflets orangés sur la toile et le bleu du ciel en fond. Et cette fois si le perroquet partira bien à la chasse avec les autres montgolfières.

Dernier jour de compétition pour moi car demain je prend le ferry et ce serait dommage de le rater.

On est samedi matin, hier il a fait un grand soleil et sacrément chaud, cette nuit on voyait les étoiles. Mais à mon réveil le ciel est gris et il y a pas mal de vent. Ça sent mauvais….Et effectivement en arrivant sur la zone où les montgolfières devraient décoller rien est prêt. Le speaker annonce même qu’il n’y aura pas de vol ce matin car le vent est trop fort. Vraiment dommage car au dessus du lac ça aurait pu donner de sacrément belles photos…Tant pis

DSC07038

Il est donc temps pour moi de renter à Wellington, une dernière fois du stop sur l’Île du Nord avant de la quitter pour un long moment direction l’Île du Sud et toutes les magnifiques choses qu’il y a à voir…A bientôt pour le début de la vraie aventure cette fois-ci (enfin j’espère)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s