Des Fjords, des randonnées et le Sud

Grosse semaine de rando en perspective….

La première sera une des 9 Greats Walks (Grandes Marches de Nouvelle-Zélande), la Routeburn. Elle traverse les montagnes pour nous amener en face des fjords, 32 km à grimper puis tout redescendre.

On part le matin, à 7h, histoire de pas finir trop tard. Le soleil se lève en même temps que nous commençons à grimper les premières pentes de la journée. On passe au milieu d’un cirque avant d’enfin arriver au point le plus élevé de la randonnée. La vue est splendide, d’un côté le cirque, et les montagnes, de l’autre les fjords et ses pics enneigés malheureusement cachés par quelques nuages…. La suite nous plongera au milieu des nuages, pas grand chose donc à voir du coup. Le seul point intéressant sera le passage au pied d’une cascade de 170 mètres de haut, dont on peinera à distinguer le haut à cause de ces sacrés nuages. Il est 15h30, on en a fini avec cette dure mais magnifique journée..

Après une journée d’efforts le mieux c’est de se reposer le lendemain. C’est ce que l’on fera le matin en se réservant une croisière de 2h dans le Milford Sound, un des fjords les plus connus de Nouvelle-Zélande. C’est beau, les pics l’entourant sont sacrément hauts et le vent sacrément venteux. Le tout se passe sous un ciel bleu, encore. Finalement notre passage dans les fjords se passe plutôt très bien niveau météo pour le moment..

L’après-midi je repars à l’assaut d’un gros dénivelé, la Gertrude Saddle, pour essayer d’avoir un magnifique point de vue sur un fjord. Malheureusement pour moi, j’arrive au sommet quelques minutes trop tard, les nuages ont envahis le coin et pas moyen de voir correctement….

Pour finir la semaine des grosses randos, on s’attaque à la Kepler, 60 km en montagne. Les paysages sont magnifiques, par endroit parfaitement dorés par l’herbe sèche. On aura beau tout le trajet ce coup-ci mais aussi énormément de vent. Par endroit ça soufflait à 80 km/h, et quand ces endroits sont des crêtes d’un mètre de large et que le vent manque de peu de vous envoyer dans le vide ça fait un peu peur….Finalement on fera 5 km le premier jour et 47 km le deuxième avec gros sacs, tente et tout le bordel pour camper, sacrément épuisant et jamais été aussi content d’en terminer avec un rando malgré qu’elle fut super belle.

Les fjords c’est fini, c’était très beau, la météo a été de notre côté, franchement rien à redire. Maintenant direction le sud-sud et les Catlins (région au sud). Ici on est à moins de 4800 km du Pôle Sud et juste l’océan nous sépare de l’Antarctique. A part ça il y a les fameuses chutes d’eaux du Niagara, petites soeurs (et vraiment mais vraiment petites) de celles aux USA…

On fait ensuite un crocher par Dunedin. Le fait marquant de cette ville est sa rue très pentue, la plus pentue au monde d’après le Guinness Book. Et il faut avouer que c’est assez vertigineux quand on se trouve tout en haut, la pente est d’environ 30%….

Pour finir cette avant-dernière partie du road-trip on passe par la péninsule d’Otago, réputée pour ses pingouins. Et effectivement on verra quelques jeunes pingouins bleus se trouvant dans leurs terriers ainsi qu’un couple de pingouins aux sourcils jaunes revenant de la pèche en fin de soirée (malheureusement assez loin de nos yeux). A cela on rajoutera quelques lions de mer dont un gros spécimen…C’était superbe de pouvoir voir tout ça au même endroit et dans leur élément naturel.

A bientôt pour la dernière partie de mon road-trip sur l’île du sud.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s