La remontée vers le Nord

Dernière partie de mon road-trip sur l’île du sud….

Direction le Mont Cook, plus haut sommet de Nouvelle-Zélande avec ses 3700 m. Avant d’atteindre le Parc National on fait un stop au Lac Pukaki, magnifique lac à l’eau bleu. Les environs sont magnifiquement dorés et avec le beau temps on peut voir le fameux Mont Cook en arrière plan, malheureusement il fait nuageux.

DSC09114

Le soir on campe dans le Parc National, au pied du massif, avec un glacier en fond, un camping plutôt bien placé ma foi.

DSC09140

Qui dit montagne dit obligatoirement randonnées…Le lendemain matin on part pour une rando d’une journée jusqu’à la Mueller Hut, à 2000 m d’altitude. La première partie de la montée se fera sur des marches, environ 1800 marches à monter (Fabien les a compté)…Une fois ce calvaire fini reste plus que la dernière partie sur des rochers et dans des éboulis, une joie formidable que cette montée. En haut la vue est à couper le souffle, d’un coté le Mont Cook, de l’autre la vallée à l’herbe dorée, des glaciers, quelques avalanches et des perroquets bien bruyants pour nous accueillir. La Hutte se trouve dans un milieu désolé, rien que des cailloux à l’horizon.

On finira l’ascension par un peu d’escalade pour finalement avoir une vue à 360° des environs, c’est beau mais franchement j’ai horreur de me balader sur des crêtes où un coup de vent plus fort qu’un autre peut t’envoyer par-dessus bord..

Retour au camp le soir pour se reposer.

Au lever du soleil on part pour le Tasman Glacier, une rando d’une demie journée le long d’un glacier. Sur le lac le précédant on verra quelques icebergs voguer au gré du vent. Le glacier en lui-même est très sale, des éboulis le recouvre presque totalement. Il faudra attendre d’arriver au bout, au pied de sa montagne d’origine, pour apercevoir au loin sa couleur blanche.

Le soir, en revenant au camp on aura une belle surprise. Le ciel sera presque totalement orange, beau spectacle de fin de journée…

Le lendemain, sur le chemin du retour vers la Côte Est on fait un petit stop au Lac Tekapo. Lac entouré de plaines semi-désertiques. Des télescopes sont implantés sur le sommet de la colline du coin d’ailleurs.

Une fois sur la côte notre premier stop sera Timaru, son jardin botanique sentant bon l’automne et ses serres regroupant perruches, perroquets et autres volatiles colorés.

Ensuite, je passerais une journée à Christchurch. Ville partiellement détruite par le séisme de 2011. Les séquelles sont encore largement visible avec des bâtiments tenant à peine debout, des sites de constructions partout dans la ville. Une quartier est même fait de containers, c’était la solution la plus rapide après le séisme pour permettre au commerces de ré-ouvrir et à la vie de reprendre un peu. Un monument fait de 185 chaises blanches en l’honneur des personnes décédées lors de ce séisme a même été mit en place…

Et pour finir ma visite de l’île du sud, Kaikoura. Un village entre mer et montagne, réputé pour ces mammifères marins allant du dauphin à la baleine. Des dauphins j’en verrais par centaines qui s’amuseront dans l’eau. Je verrais aussi une colonie immense de phoques dont quelques petits bien mignons.

Et voilà, c’est fini. Maintenant direction l’ile du nord pour rechercher un peu de boulot pour les mois à venir avant le retour en France..

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s