Ma première fois en Asie : au sud du Vietnam

Finalement, changement de programme. Je décide de partir en Asie, plus précisément l’Asie du Sud-Est. Le temps de changer mes billets retour, d’avoir un contre-temps dû à l’agence de voyage (ils ont mal fait changer les dates) et me voilà dans l’avion pour Ho Chi Minh Ville.

Il est 22h me voilà au guichet pour demander un visa d’entrée sur le territoire, et évidement pour payer il faut du cash….Je dois passer par une porte dérobée (qu’un douanier m’a gentiment ouvert) pour éviter le contrôle de douane, trouver un distributeur, retirer et enfin revenir par cette même porte. Une fois tout ça fait direction l’auberge pour un dodo bien mérité.

Le lendemain il est temps d’aller explorer la ville. Le première chose qui frappe c’est le nombre de scooters, il y en a partout. La deuxième chose qui frappe c’est le respect des feux et du code de la route, ici c’est plus ou moins chacun pour soit. Du coup, quand il s’agit de traverser les rues ça peut devenir très folklorique, il faut slalomer entre les scooters qui arrivent et faire attention aux bus et voitures…Et enfin la dernière chose qui frappe c’est la chaleur et la moiteur de l’air..

Ma visite se résumera aux principaux temples et pagodes, magnifiquement ornementés et très bien entretenus. Quelques uns se trouvent dans le quartier chinois, un peu à l’écart du centre-ville, ce qui me donne l’occasion de voir la ville dans son état naturel ; sale, polluée, immense, bruyante, vivante avec tout ces petits marchés où tout s’échange entre les locaux.

On est samedi, il est temps d’aller faire un tour dans le Delta du Mékong, où vivent plus de 20 millions de personnes, grâce à la culture du riz et à la pêche. C’est aussi un des 10 plus grand fleuve au monde.

Le samedi on se contentera de s’arrêter dans un village pour écouter des locaux jouer de la musique avec leurs instruments particuliers.

DSC09757

Ensuite, en bateau, on se promènera le long d’un des bras du Mékong, très urbanisé..

La fin de journée se passera tranquillement. D’abord une visite d’un temple Bouddhiste à My Tho puis une fois arrivé à l’hôtel j’en profiterais pour aller faire un tour au marché du coin et manger local.

Le lendemain, debout de bonne heure car on va voir le marché flottant de Cai Rang. Pas mal de bateaux y sont présents, on trouve de toute sorte de nourriture (citrouilles, ananas, bananes, mangues….).

Ensuite on passe voir un fabrique de « noodles », les fameuses nouilles chinoises. On peut voir tout le processus, de l’étalage de la « pâte de riz » en passant par le séchage en plein soleil et le découpage en « fils ».

DSC09936

Pour finir, on ira dans une ferme qui a aussi comme particularité de faire du crapaud, du rat et du serpent grillé. Je goûterais une prochaine fois..

DSC09951

Et voilà, retour à Ho Chi Minh Ville.

Lundi je pars pour Hoi An, 22h de bus, heureusement se sont des bus-couchettes, beaucoup plus agréable pour dormir mais ça reste long.

DSC09976

Il est 8h du matin et le bus me dépose non loin du centre-ville. Première étape trouver un auberge où déposer mes sacs et pouvoir dormir ce soir.

Une fois ce problème réglé je pars à la découverte de la ville. Le centre à conservé son charme avec de belles maisons aux devantures de bois noir ainsi que des temples en très bon état. En soirée le centre-ville étant interdit aux véhicules on peut admirer les lanternes illuminer les rues, profiter du marché et d’une température plus respirable.

Un autre jour, un autre endroit, une autre époque. Je suis sur le site de My Son, ruines datant du 4ème au 14ème siècle. Notre guide ne sachant répéter que « destroy by american bombs » (détruit par les bombes americaines), ce qui exact (pendant la guerre du Vietnam les américains ont bombardés et détruits énormément de sites historiques..), je pars seul de mon côté pour profiter des ruines plus tranquillement. Certaines constructions sont encore en assez bon état mais la plupart sont assez dégradées voir même totalement écroulées. Les pierres rouges utilisées font ressortir magnifiquement le site avec en arrière-plan les montagnes et la forêt.

Encore une journée intéressante sous 40 degrés et un soleil de plomb.

Après cette escapade dans le passé lointain je pars direction Hué, toujours plus au nord. Ici se trouve l’ancienne cité impériale, c’est une cité à l’intérieur de la ville, entourée d’eau et d’une muraille. Anciens temples et bâtiments de lieux de vie, plutôt bien restaurés, qui nous emmènent à travers les époques à celle des empereurs. Un vrai plaisir que de plonger dans leur immense Histoire.

Après la ville, la campagne. Tam Coc est une région connue pour ses rizières et ses pitons rocheux qui sortent du sol pour pointer vers le ciel.

Je pars à la découverte du coin en barque sur une rivière serpentant au milieu des rizières et des pitons, c’est vraiment magnifique, quoiqu’un un peu bondé de monde (jour férié oblige). Ensuite je prend mon vélo et c’est parti pour quelques dizaines kilomètres sous un soleil à faire cuir un œuf dans la main. Je me pers dans les rizières, ce qui me permet de découvrir de superbes coins et de voir la vie se dérouler tranquillement, entre les paysans travaillant dans les rizières et les pêcheurs attendant le poisson.

Avant de rentrer je passerais au temple de Huang Mua, tout en haut d’une montagne. 500 marches à grimper sous un soleil vous clouant au sol et sans ombre ça vous fait méditer sur votre personne. Mais une fois en haut le vue est splendide, de quoi redonner des forces.

Prochaine étape Hanoi et la Baie d’Halong avant de me rapprocher du Laos. A bientôt.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s