Birmanie – Entre train et barque

Mandalay, deuxième ville du pays avec ses 1 million d’habitants, une ville typique d’Asie, bruyante, polluée, sale.

Ici l’attraction principale ceux sont les alentours. La location d’un taxi pour la journée permet d’accéder à tout les sites assez facilement.

Le premier stop se fait au monastère de Ganayon où se retrouve à 10h plus de 1 500 moines pour le repas journalier (interdiction de manger de midi jusqu’au lendemain matin). C’est assez impressionnant de les voir tous aligner avant d’aller manger.

DSC03928 DSC03925

Évidement c’est extrêmement touristiques et ce qui est désolant c’est que certains « touristes » ne respectent absolument PAS les moines ou les règles à suivre dans un monastère ; entre ceux qui se permettent de coller leur appareil photo à la tête des moines (oubliant surement qu’ils ont un zoom sur leur appareil photo…) et ceux qui viennent à moitié à poils, parfois j’ai honte….

Ensuite direction Sagaing où les collines sont ornées de stupas. Du haut de ses collines la vue est vraiment intéressante sur tout les environs.

DSC03966 DSC03968

Puis Inwa. Ici on se baladera en calèche, entre les monastères du 19ème siècle et une tour de garde plus que bancale.

DSC04013 DSC03984 DSC03996

Pour finir la journée on visitera un pont en bois de plus d’un kilomètre de long. Le soleil se cachant derrière les nuages on assistera donc pas au fameux coucher de soleil sur le pont..

DSC04027 DSC04021

Ma prochaine est Hsipaw et pour y aller je choisi le train, un des trajet les plus scénique de Birmanie il parait.

Départ à 4h du matin, il fait encore nuit mais pas pour longtemps.

DSC04048

Le jour se lève et je découvre les rizières, les paysans travaillant leurs champs avec leurs buffles et les villages que le train traverse, on passe vraiment au milieu de la campagne.

DSC04187 DSC04092 DSC04100

Ensuite on monte et le paysage devient de plus en plus vallonné et les cultures de riz sont remplacées par des champs immenses de maïs qui sont désherbés à la main, on traverse même un viaduc à la vitesse d’un escargot.

DSC04138 DSC04146 DSC04166 DSC04168 DSC04074

C’était vraiment un trajet très agréable même s’il faut oublier le confort car le train à tendance à secouer énormément et parfois je me suis demandé comment il arrivait à rester sur les rails tellement il se balançait de gauche à droite…

Hsipaw, une petite ville du nord du pays, poussiéreuse et où la vie se déroule normalement.

DSC04195 DSC04273

Je passerais une journée à randonner autour. Une journée à marcher entre les rizières en plein boom d’activité.

DSC04255 DSC04242 DSC04246

Les ruisseaux qui s’approprient les chemins.

DSC04258

Les points de vue qui permettent de mieux apprécier la beauté de la campagne locale.

DSC04286 DSC04264

Ou des stupas très anciennes.

DSC04218 DSC04209

Et pour finir mon voyage en Birmanie je m’arrête donc au fameux Lac Inlé. J’aurais le droit à deux jours de pluie pour me souhaiter la bienvenue.

Le meilleur moyen pour découvrir la vie sur le lac est de partir en bateau. Les stops en eux-mêmes ne sont pas des plus intéressants mais la traversée sur le lac permet d’observer la vie se dérouler.

Avant ça, on a droit à un pseudo pêcheur faisant le show pour les touristes :

DSC04308

Ensuite c’est là que ça devient vraiment intéressant, on aperçoit des vrais pêcheurs à l’œuvre, ramant avec un pied et lançant leur filet en même temps.

DSC04397 DSC04316 DSC04315Des barques transportant des sacs de légumes, des paniers pour la vente ou encore des nénuphars ramassés pour leur sève.

DSC04297 DSC04333 DSC04396 On passe ensuite au milieu de villages sur pilotis, le lac étant encore assez bas, on se croirait au milieu d’immeubles en bois.

DSC04364 DSC04389 DSC04361Les jardins flottants sont vraiment intéressants mais on y passe rapidement. Ici ce sont des tomates plantées sur des herbes flottantes pour les maintenir à la surface.

DSC04402 DSC04404Le tout est entouré par les montagnes, ce qui permet d’être au frais mais l’inconvénient c’est qu’il pleut un peu plus..

DSC04369 DSC04328Enfin, passons aux visites. La plupart se font dans des boutiques, sachant que le pilote de la barque touche une grosse commission à chaque fois qu’on achète quelque chose c’est dans son intérêt de nous faire visiter le plus de boutiques possible….

Les quelques arrêts intéressants seront l’endroit où ils récoltent la sève du nénuphar pour en faire du fil à tisser.

DSC04379 DSC04381 DSC04383Et la fabrique de cigares locaux où ils nous font tester les différents parfums (à l’anis et à la banane).

DSC04391Le lendemain j’irais me balader autour du lac, entre les rizières et surtout entre les averses.

DSC04426 DSC04413 DSC04420Et voilà, la Birmanie c’est fini. Maintenant place à 36h de voyage non-stop entre le Lac Inlé et Bangkok. 4 bus, un taxi, un tuk-tuk, un pickup qui à failli se renverser, une vraie expédition au final.

Derniers jours en Asie, c’était vraiment un voyage extraordinaire et enrichissant.

A bientôt pour vous faire partager d’autres voyages aux quatre coins un monde.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s