Escapade en Alberta

Après s’être enivré de plaines à perte de vue, nous avions vraiment besoin de reliefs! Direction les rocheuses pour un avant-goût des plus beaux parcs du Canada, qu’on à prévu de faire au début de l’été.

Après 600 km de route on passe la nuit sur une aire de repos (la toute première que l’on voit malgré les énormes distances qui séparent les villes).

On fait le lendemain matin les 150 km qui nous séparent de Drumheller, son célèbre Dinosaur Trail et un des plus importants musées au monde consacrés à leur étude. Cette région regroupe énormément de fossiles de dinosaures car la fonte de glaciers il y a 10 000 ans a creusé la vallée et les a mis à nu.

Nous avons choisi trois arrêts sur le parcours (plutôt pour la beauté des lieux que pour jouer les paléontologues) :

  • Horsethief Canyon, un superbe point de vue sur les Badlands
  • Hoodoos ou cheminées de fées en français (colonnes de roches friables sculptées par l’érosion)
  • Horseshoe Canyon, canyon en fer à cheval aussi beau d’en haut que lorsqu’on s’y promène en bas
  • Drumheller et ses dizaines de dinosaures (dont le plus grand T-Rex au monde)

Après avoir passé un bon moment avec les dinosaures on part vers les montagnes du Waterton Lakes National Park (plus petit parc des Rocheuses Canadiennes et le moins connu, mais venant en prolongement du mythique Glacier National Park des USA). C’est ici qu’a été découvert la première goutte de pétrole dans l’ouest Canadien.

On le rejoindra dans la soirée, faute de pouvoir trouver un endroit adéquat pour dormir au milieu de plaines sans fins.

Du coup on fera une visite semi nocturne du parc. Les montagnes orangées éclairées par le coucher de soleil, des bisons broutant paisiblement dans leur enclos (enclos fermé, nous les verrons de l’extérieur) et un pré envahis de wapitis.

Après une nuit au bord d’un lac avec en fond les Rocheuses nous voilà parti pour explorer ces fameuses montagnes.

On part sur la route panoramique qui nous mène au canyon Red Rock.

Puis on prend la direction d’une petite randonnée Bear’s hump, courte mais intense, qui nous offre une vue exceptionnelle sur le lac Waterton, le village et les montagnes enneigées. Vue que l’on partagera avec toute une bande de tamias.

Pause déjeuner au pied d’une cascade rafraichissante en plein coeur du village.

Puis on finira d’arpenter le parc en voiture, en passant par le premier puits de pétrole de l’ouest canadien.

Avant de partir du parc, on repasse devant l’enclos des bisons, toujours fermé. Mais nous ne désespérons pas, nous l’aurons cette rencontre!

Nous revoilà en direction des plaines de la Saskatchewan, où une belle surprise nous attends… A très bientôt!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s