Alaska – acte I

Nous voilà parti sur la Top of The World Highway, on passe de montagnes en montagnes avec des vues sur les vallées alentours. De jolis paysages mais il faut rester concentrés.. la route est vraiment en mauvais état.

Passage rapide à la douane avant d’arriver à la ville de Chicken, nommée ainsi en l’honneur du Ptarmigan, oiseau à l’allure d’une poule qui change de couleur l’hiver pour devenir blanche. Mais le congrès des mineurs à la fin des années 1800 ne savaient pas l’épeler et sont restés sur le nom de Chicken. Elle est maintenant populaire pour son poulet géant à l’entrée de la ville et son panneau original des villes de Chicken. Il y a aussi une drague et de quoi chercher de l’or pour les plus chanceux.

On reprend la route, pour arriver non loin de notre premier arrêt. Avant d’arriver à Valdez, on passera par le Worthington glacier, visible depuis la route et par le Keystone Canyon, qu’on ne prendra pas en photo en pensant y repasser, mais très impressionant avec les montagnes enneigées et la profondeur du gouffre.

Il se fait tard et on se posera pour dormir juste après. Réveil le lendemain dans le brouillard, on passera voir les Bridal Veil et Horsetail Falls. Deux jolies chutes d’eau le long de la route.

Arrivée à Valdez, on passera à la Salmon Hatchery, un bâtiment dans lequel sont guidés les saumons qui remontent de la mer pour venir s’y reproduire afin d’assurer la quantité suffisante de saumons pour les pêcheurs aux alentours. Mais il n’y a pas que les pêcheurs qui en profite, les pygargues à tête blanche, les phoques et les lions de mer sont au rendez-vous. La quantité de saumons est impressionnante.

On part visiter la ville, peu de choses a voir mais l’environnement est sympa avec la mer et les montagnes alentours. Petit détour à la Hatchery avant de trouver un coin pour la nuit. Cette fois c’est marée haute et les lions de mer passent à l’attaque pour manger du saumon. On restera un moment observer leur ballet.

Le lendemain, encore du temps gris (c’est apparemment très courant sur les côtes de l’Alaska).

Aujourd’hui on passe la journée en bateau, pour aller voir un « tidewater glacier » ( glacier qui descend jusqu’à la mer). 9H de bateau pour faire l’aller retour. Après avoir traversé le port de Valdez, contournés les nombreux bateaux de pêches et les pétroliers géants (fin du pipeline qui traverse l’Alaska), nous voilà en mer, entourés de loutres de mer et de lions de mer. On passera près des côtes, les paysages sont vraiment beau. On arrive au glacier Meares, vraiment impressionnant, il est énorme, le bleu est intense et contraste avec le ciel gris. Quelques morceaux de glace tombent à grand fracas malgré leur petite taille, et la glace craque en brisant le silence du lieu.

Les phoques se reposent sur les icebergs du glacier.

On prend le chemin du retour, en passant par les côtes où nichent les macareux et où les colonies de lions de mer de sociabilisent. Ils méritent bien leur nom avec leur taille impressionnante et les rugissements qu’ils poussent.

On aura le droit à de belles éclaircies pour passer au milieu des baleines et finir notre tour en bateau, une journée incroyable !

Après 9h dans le froid, sur le pont du bateau, on avance un peu et on se trouve un coin pour dormir.

On se met en route vers la péninsule de Kenai en passant par de nombreux glaciers plus ou moins accessibles. On évitera celui dont l’accès est payant pour aller marcher deux kilomètres jusqu’au Byron Glacier. Puis on ira visiter Hope, petit village très rustique avec vue sur la mer.

Le lendemain on part pour Seward avec un arrêt à l’Exit Glacier, on a prévu d’y faire une marche à la journée pour une vue sur le champ de glace. 15 km et 1000 mètres de dénivelé, c’est parti. Beaucoup de vues sur le glacier en montant, pour nous motiver. Il est vraiment imposant. A mi parcours on croisera des chèvres de montagnes qui ne semblent pas gênées par notre présence. On arrive en haut et la vue en vaut vraiment la peine, une vue a 180 degrés sur le champ de glace, le glacier et la vallée en contrebas.

On finira la journée par un passage rapide à Seward.

Encore de la route, direction Homer, en passant par Ninilchik et son église orthodoxe d’inspiration russe. Il en existe quelques unes dans la région, vestige de l’époque où l’Alaska ne faisait pas partie des US mais de la Russie.

Homer est connu pour ses départs de tours privés (avec les nombreux touristes qui vont avec) et son « spit » (bande de sable sur la mer). La vue sur la ville est belle en arrivant. On passera sur le « spit » et ses nombreuses boutiques et restaurants. On prendra la East end road pour voir les glaciers le long de la mer avant de reprendre la route vers Anchorage, capitale économique de l’Alaska.

 

La suite de notre périple au prochain article.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s