Tour du Québec

Après avoir traverser tout le Canada on continu notre visite du Québec. Premier stop à Trois-Rivières, la deuxième ville la plus ancienne au nord de Mexico City, mais qui a malheureusement brulée au début du siècle dernier…Du coup il ne reste pas grand chose, et la sympathie de l’office de tourisme n’aidera pas à apprécier cette ville.

On retrouve la nature au Parc National de la Mauricie pour quelques heures, un passage rapide car on compte y revenir en automne pour faire du canoe-camping et profiter des couleurs des arbres. En tout cas, ce premier passage nous mettra en appétit pour y revenir.

On file ensuite à Québec Ville pour une visite rapide du centre-ville, à l’intérieur des murailles. C’est sympa mais plein de monde. On aura même droit à un défilé sur le thème de la Nouvelle-France et à un magnifique feu d’artifices au-dessus du fleuve St Laurent.

Le lendemain on part pour l’Isle d’Orléans, une petite île au milieu du St Laurent, où se côtoie champs de céréales, prés, vergers et vignes. C’est sympa.

Puis un stop aux chutes les plus connues du Québec, les Chutes de Montmorency. On finira trempés jusqu’à l’os pour voir un arc-en-ciel permanent aux pieds des chutes.

Direction les Laurentides et une des belles surprises du Québec, le Parc Provincial des Grands-Jardins. Des montagnes usées, arrondies, où se cotoie la forêt et la taiga (petit buissons). Après une randonnée et un dénivelé de 600m on arrive au sommet du parc, vue à 360°

Deuxième surprise de suite, le Parc Provincial des Hautes-Gorges de la Rivière Malbaie. En partant sur la rando on se fait tremper par la pluie incessante mais une fois au sommet et après avoir digérés les 800m de dénivelé le soleil sort et la vue se dégage sur une magnifique vallée au milieu des montagnes des Laurentides.

Après ces deux belles surprises on file vers le Fjord de Saguenay et le Parc Marin du Fleuve St Laurent. En passage on s’arrête à Port-au-Persil voir la plage et une chapelle.

On file directement au fjord de Saguenay pour y faire le tour, des falaises arrondies entourant l’eau c’est sympa, plusieurs points de vus le long de la route nous permettent d’admirer ce fjord.

Après le Fjord, le Parc Marin. Un des meilleurs endroits au Monde pour voir des baleines il parait. On ne sait pas si c’est vrai mais depuis la terre on verra des dizaines de bélugas (baleines blanches) et de baleines venant se nourrir sur les rives de Tadoussac (village mignon et aménagé pour accéder à la côte et observer les animaux).

On se décidera pour une excursion pour voir des baleines, quelques dizaines de kilomètres à l’est de Tadoussac (beaucoup moins cher). Bonne idée car on verra un rorqual Commun, deuxième animal le plus gros au monde après la Baleine Bleue, faisant une vingtaine de mètres pour 60 tonnes….Super impressionnant surtout quand elle fait surface juste à côté du zodiaque…On ne pouvait pas rêver mieux pour clôturer notre expérience au nord du Fleuve St-Laurent.

Après ne pas avoir pu trouver de ferry pour traverser le fleuve et passer sur la rive sud on décide de traverser par la terre, ce qui implique de repasser par Québec Ville où circuler en voiture c’est pire que les métropoles européennes (il faut aussi savoir que le Canadien moyen n’est pas très doué pour la conduite ; regarder dans les rétros, utiliser les clignotants et doubler en toute sécurité ça n’existe pas ici, on ne compte plus le nombre de fois où on s’est retrouvé avec une voiture en sens inverse sur notre voie car il double sans se préoccuper des voitures arrivant en face…).

Une fois arrivés sur la rive sud et donc en Gaspésie (région du sud-est du Québec), on visite quelques petits villages, le Parc Provincial du Bic (un parc en bord de mer avec des phoques, des plages et des petites iles) et pas mal de phares dont certains très beaux.

On retourne quelques peu dans les terres de la Gaspésie pour aller au Parc Provincial de la Gaspésie, un lieu connu pour pouvoir y observer des caribous. Après avoir parler avec l’accueil du parc on décide de faire la randonnée du Mont Albert, 900m de dénivelé mais l’effort en vaut le coup car en haut c’est un plateau désertique qui nous y attends, une vue à 360° sur les environs, des caribous dont un mâle avec ses bois. Et au passage on tombera nez à nez avec 4 élans dont 2 petits, une belle surprise tellement cet animal est impressionnant.

Après cette grosse rando on filera faire une plus courte, où la forêt à brûlée il y a 40 ans et qui laisse place à de grandes clairières remplies de fleurs. C’est magnifique, on verra quelques élans au loin et le fameux Mont Albert et son plateau. Vraiment un magnifique parc.

Après cette escapade dans les terres nous revoilà sur la côte, passant par quelques beaux phares avant d’arriver au Parc National de Florillon. Ici les falaises prennent place et les porcs-épics y trouvent leur terrain de jeu. On assistera aussi à un beau coucher de soleil suivi d’une belle nuit étoilée qui donne nous l’occasion de photographier la Voie Lactée.

Dernière étape au Québec, Gaspé où Jacques Cartier à découvert les terres du futur Canada et la ville de Percé et son fameux rocher percé.

Maintenant direction le Nouveau-Brunswick et les Provinces de l’Atlantique. A bientôt.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s